Guides et conseils

Bien comprendre l’assurance de prêt

Bien comprendre l’assurance de prêt

Bien comprendre l’assurance de prêt

L’assurance de prêt est une condition indispensable pour obtenir un crédit immobilier. La banque sera alors assurée d’être remboursée si l’emprunteur se trouve en incapacité de payer son crédit. N’hésitez pas à nous contacter si vous souhaitez plus d’informations.

  • A quoi sert-elle ?

Elle protège l’emprunteur d’un défaut de paiement de ses mensualités lorsque survient un événement couvert par le contrat. En effet, en cas de décès, d’accident ou de maladie, l’assurance rembourse tout ou partie du prêt (en fonction de la quotité retenue).

  • Quelle quotité choisir ?

L’assurance de prêt doit couvrir le prêt à 100% à minima. Un emprunteur seul sera donc assuré à 100%, l’assurance remboursera donc l’intégralité s’il décède. Lorsque plusieurs personnes empruntent ensemble (co-emprunteurs), il faut alors définir une quotité d’assurance. Il s’agira alors de répartir ces 100% de couverture sur chaque emprunteur, ou même d’aller jusqu’à une couverture de 100% pour chacun.

NB : Il sera judicieux d’appliquer une quotité de couverture en fonction des revenus des emprunteurs.

  • Quelles garanties de couverture ?

Zoom sur les garanties existantes :

  • DC : Décès. Il s’agit de la garantie minimale. En cas de décès, l’assureur remboursera le capital restant dû du prêt à la banque, à hauteur de la quotité assurée.
  • PTIA : Perte Totale et Irréversible d’Autonomie. L’assuré doit être dans l’incapacité définitive d’exercer toute activité professionnelle et dans l’obligation d’avoir recours à l’assistance d’une personne pour effectuer les actes courants de la vie. Elle doit être constatée avant les 65 ans de l’assuré. L’assureur rembourse le montant du capital restant dû dans la limite de la quotité assurée.
  • IPP : Invalidité Permanente Partielle. Lorsque l’emprunteur n’est plus en mesure d’exercer sa profession mentionnée sur le contrat d’assurance emprunteur. L’activité professionnelle reste cependant possible sur un poste adapté. L’assureur rembourse une part des mensualités. Cette part est fixée proportionnellement au taux d’invalidité dans la limite de la quotité assurée et si l’invalidité est comprise entre 33% et 66%.
  • IPT : Invalidité Permanente et Totale. Lorsque l’assuré est dans l’incapacité d’exercer toute occupation lui rapportant un gain ou un profit. Elle peut être physique ou morale et doit être constatée avant l’âge de 65 ans. Elle sera prise en charge par l’assureur si le taux d’invalidité contractuel est compris entre 66% et 99.9%.
  • ITT : Incapacité Temporaire de Travail. Elle correspond à une impossibilité complète d’exercer l’activité professionnelle mentionnée dans le contrat d’assurance emprunteur. Elle s’applique en cas de constat médical à la suite d’un accident ou à la suite d’une maladie. L’assureur rembourse suivant les termes du contrat d’assurance et de la quotité de l’assuré, la totalité de l’échéance de prêt dans le cas d’un remboursement forfaitaire, ou la différence entre le salaire perçu à travers l’activité et le salaire perçu en arrêt de travail dans le cas d’un remboursement indemnitaire.
  • IP PRO : Invalidité Professionnelle. Pour les professions médicales, paramédicales et vétérinaire. Cette garantie intervient lorsque l’assurée se trouve dans l’impossibilité totale et définitive d’exercer sa profession. Dans le cas d’une invalidité professionnelle, l’assureur rembourse le montant du capital restant dû si l’invalidité est supérieure à 66%.
  • Quel contrat choisir ?
  • Contrat groupe

C’est un contrat négocié par une banque auprès d’un assureur pour ses clients. Les contrats mutualisent les risques de tous les emprunteurs.

  • Contrat individuel, délégation d’assurance

C’est un contrat sur mesure. Le profil de l’emprunteur est examiné au cas par cas. Le calcul du coût prendra en compte sa taille, son poids, son âge, son état de santé, ainsi que la durée et le montant du prêt.

  • Questions

Qu’est ce que le délai de carence ? C’est une période en début de contrat durant laquelle l’assurance ne fonctionne pas. L’emprunteur paye des échéances mais il ne peut pas bénéficier des garanties du contrat. Ce délai commence dès la signature du contrat et il peut varier suivant les assureurs de 6 à 12 mois.

Qu’est-ce qu’une franchise ? C’est un délai non pris en charge par l’assurance de prêt immobilier si un événement nécessitant la mise en place d’une garantie intervient. Elle est exprimée en nombre de jours et varie en fonction des contrats de 15, 30, 60, 90 jours, elle peut même aller jusqu’à 180 jours.

Que sont les exclusions ? Ce sont les sinistres qui se produisent exceptionnellement et ne sont pas pris en charge par l’assureur. Elles peuvent être de 4 ordres, les exclusions générales, sportives, professionnelles ou de santé.

Réalisez une simulation de prêt afin de connaitre le coût de l’assurance ! Nos conseillers sont à votre disposition pour vous orienter dans le choix des garanties qui vous seront nécessaires, n’hésitez pas à prendre rendez-vous, ou à les contacter directement par téléphone au 05 35 371 371.

NB : Venez jeter un œil à nos avis clients !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>